[Exposition] Lumière d’Opale. Les peintres étrangers de la colonie d’Étaples : 1880-1920 (Le Touquet-Paris-Plage, 23 octobre 2021 – 22 mai 2022)

Du 23 octobre 2021 au 22 mai 2022, le musée du Touquet-Paris-Plage organise une exposition consacrée aux peintres étrangers de la colonie d’Étaples (1880-1920).

Synopsis

Les peintres étrangers de la colonie d’Étaples forment un ensemble remarquable du fonds historique des collections du Musée du Touquet-Paris-Plage. À travers plus de 70 œuvres issues de ses collections, mais aussi de celles d’institutions publiques et de particuliers, « Lumière d’Opale » invite le public à la rencontre d’artistes peintres étrangers, pionniers sur le territoire. Pour cette exposition, la Ville du Touquet-Paris-Plage s’associe au programme de valorisation des peintres de la côte d’Opale initié par le Département du Pas-de-Calais.

À la fin du XIXe siècle, la construction des premières lignes de chemin de fer, les grands travaux parisiens et le coût de la vie poussent certains peintres à quitter la capitale. En quête de nature et d’authenticité, ils trouvent de nouvelles sources d’inspiration en région. De ces migrations naissent de véritables courants picturaux, ainsi la célèbre école de Pont-Aven en Bretagne. Sur les côtes de la Manche, la colonie d’Étaples, qui se construit autour des figures emblématiques de Le Sidaner et de Chigot, apparaît comme la plus importante.

En quelques années, des artistes de tous horizons s’y retrouvent : les Anglais Lee Hankey, Hodges, Hughes-Stanton…, les Australiens Bunny, Rae, Quinn, Rix-Nicholas…, les Américains Couse, Hayes, Koopman…, ou encore le Norvégien Thaulow. Ensemble ils forment un foyer cosmopolite et dense : plus de 200 artistes sont recensés ! Ils découvrent de nouveaux sujets qu’ils croquent sur le vif : les longues plages et les dunes de sable, les activités du port de pêche d’Étaples, les paysages champêtres de l’arrière-pays. La vie bon marché et le Salon de la Société des Amis des Arts qui se déroule à Étaples, puis au Touquet-Paris-Plage à partir de 1896, assurent aux peintres des conditions de vie et de travail favorables. C’est cette exceptionnelle aventure artistique des années 1880-1920, connue aux quatre coins du globe, qui est vous contée dans l’exposition « Lumière d’Opale ».

Plus de renseignements à venir sur le site internet du musée.


Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search