Iso Rae, Les acheteuses, ca. 1913

Iso Rae, The Buyers (Les acheteuses), ca. 1913, huile sur toile, signée, 80 × 99,5 cm, exposée au Salon de la Société Nationale des Beaux-Arts (nouveau Salon), Paris, avril 1913, n° 1030.

Fig. 1. Iso Rae, The Buyers (Les acheteuses), ca. 1913.

On palpe, on soupèse, on évalue (fig. 1). On se jauge, on se scrute, tout cela sans prononcer un mot. Les visages sont fermés, les regards sont sans concession. Qui va s’emparer du meilleur morceau ? Ou du meilleur coupon, puisqu’il s’agit ici de tissu proposé à la vente. Seule la jovialité de la femme au chapeau1 brise la tension perceptible du moment : son sourire et sa tenue lumineuse contrastent avec l’austérité grisâtre de la cliente au bonnet noir (fig. 2 et 3). Ces deux expressions clairement opposées, franches et directes, attirent tout particulièrement l’attention du spectateur.

Continuer la lecture de « Iso Rae, Les acheteuses, ca. 1913 »

[Exposition] Intimité(s) : les peintres de la Côte d’Opale

L’exposition Intimité(s) : les peintres de la Côte d’Opale s’intéresse au regard posé par les peintres sur l’intimité des habitants de la Côte d’Opale, notamment des marins-pêcheurs et de leur famille. Les artistes venus immortaliser les paysages du littoral ont également saisi des scènes impromptues, des instants choisis, emplis de tendresse et de délicatesse mettant ainsi l’humain au cœur de leur œuvre. En outre, au gré de leurs rencontres dans les différents foyers artistiques, les peintres se lient d’amitié : ils se représentent mutuellement dans leurs œuvres ou dépeignent leurs proches. Des moments d’intimité rares et touchants.

Continuer la lecture de « [Exposition] Intimité(s) : les peintres de la Côte d’Opale »